"Mon" Alaska à bord de l'Amsterdam.

Vous y trouverez les différents comptes rendus de nos membres.

Modérateurs : Vana, toutou

Avatar de l’utilisateur
Oum
Membre d'honneur
Membre d'honneur
Messages : 367
Enregistré le : jeu., 02 avr. 2009, 17:48
Localisation : Montréal

"Mon" Alaska à bord de l'Amsterdam.

Messagepar Oum » ven., 24 sept. 2010, 9:54

Bon matin amoureux des croisières!


Voilà, nous sommes revenus mardi soir dernier de notre croisière de deux semaines en Alaska à bord du bateau Amsterdam de Holland America Line(HAL), avec plein d'images merveilleuses qui me hantent depuis notre retour.


J'ai bel et bien l'intention de faire un compte-rendu pour vous faire partager mon expérience de cette croisière mémorable, mais, pour ce, j'ai besoin de faire le point dans tous ces souvenirs qui, pour l'instant, s'entrechoquent et s'entremêlent dans ma vieille tête! Heureusement que les photos sont là pour aider à faire le tri... mais encore, faut-il que ces photos soient, elles aussi, bien triées et identifiées!

Je vous reviendrai donc dans quelque temps et espère vous intéresser avec le récit de nos aventures.

A bientôt,

Oum
Avatar de l’utilisateur
bmartin
Membre d'honneur
Membre d'honneur
Messages : 649
Enregistré le : lun., 06 juil. 2009, 18:26
Localisation : Vaudreuil, Québec

Messagepar bmartin » ven., 24 sept. 2010, 10:29

Bon Retour Oum !!

Prenez bien le temps de vous remettre de votre retour...2 semaines à bord d'un bateau comme le Amsterdam...le retour à la réalité du quotidien ne doit pas être évident.

Au plaisir de lire votre compte-rendu :book:
Brigitte

Beaux souvenirs...
Costa Fortuna- 2008-Caraibes -7 jours
Carnival Victory- 2009-Caraibes-7 jours
Carnival Sensation-2009-Bahamas-4 jours
Celebrity Millenium-2010-Caraibes-11 jours
Carnival Dream- 2010-Caraibes-7 jours
Carnival Spirit- 2011-Hawaii-12 jours
Carnival Valor- 2011-Caraibes-7jours
HAL Zuiderdam- 2012-Canal de Panama-11 jours
Celebrity Summit- 2012-Bermudes-7 jours
Carnival Breeze- 2013--8 jours
Celebrity Summit- 2013-Bermudes-7 jours
Ocean Princess-2013- Polynésie Française-10 jours
Norwegian Breakaway- 2014-Bermudes-7 jours
Carnival Sunshine-2015-Caraibes-7 jours
Regal Princess- 2015-Caraibes-7 jours
Carnival Vista- 2016-Meditérannée-10 jours
Regal Princess- 2016-Caraïbes-10 jours
*******************************************************
À venir...
RCI Oasis OTS-2018-Caraibes-7 jours
Celebrity Silhouette-2018-Mer Baltique-14 jours
Norwegian Bliss-2019-Caraibes-7 jours
Avatar de l’utilisateur
Cheesecake
Membre d'honneur
Membre d'honneur
Messages : 851
Enregistré le : mer., 10 déc. 2008, 13:06
Localisation : Low (Haute-Gatineau)

Messagepar Cheesecake » ven., 24 sept. 2010, 13:42

J'ai bien hâte de lire votre compte-rendu et visionner vos photos Oum!

L'Alaska...quel beau 'pays' n'est-ce pas?

Mais prenez votre temps, revenir à la réalité, dans nos routines et mettre nos idées ensemble...ça prend quelques temps, je comprend :wink:
Photos: cliquez sur les liens de chacune des croisières
croisières
Celebrity Constellation: 2-9 août 2015 - Venise - îles Grecques / 7 jours
Celebrity Summit: 26 avril-4 mai 2014 - Repositionnement de San Juan à NY, via les Bermudes/ 8 jours
Celebrity Summit: 22-29 juillet 2012 - NY - Bermudes/ 7 jours
Caribbean Princess5-12 février 2012 - Caraïbes du sud - de Puerto Rico/ 7 jours
Emerald Princess6-16 février 2011 - Caraïbes du sud / 10 jours
Jewel of the Seas:12 -22 février 2010 - Caraïbes et Panama / 10 jours
Norwegian Sun: Norwegian Sun: 9 au 16 août 2009 - Alaska / 7 jours
Crown Princess: 8 - 15 février 2009 - Caraïbes de l'est / 7 jours
Grand Princess: 9 - 16 février 2008 - Caraïbes de l'Ouest / 7 jours
Avatar de l’utilisateur
Oum
Membre d'honneur
Membre d'honneur
Messages : 367
Enregistré le : jeu., 02 avr. 2009, 17:48
Localisation : Montréal

Messagepar Oum » ven., 24 sept. 2010, 18:06

Merci à toutes les deux de vos gentils mots.


Vous avez raison bmartin de dire que le retour à la réalité n'est pas très facile, surtout après avoir été choyée à bord de l'Amsterdam, mais, enfin, il faut se remettre à la tâche le plus rapidement possible.


Cheesecake, j'ai lu votre compte-rendu sur votre croisière en Alaska que j'ai beaucoup apprécié et sans doute que je vous rappellerai de beaux souvenirs bien nos expériences soient différentes. Eh oui, il n'était pas question de trekking ni pour mon mari...ni pour moi, d'ailleurs!
Benoit
Membre d'honneur
Membre d'honneur
Messages : 393
Enregistré le : dim., 02 nov. 2008, 17:05
Localisation : Montérégie

Messagepar Benoit » ven., 24 sept. 2010, 18:25

Bonjour Oum

Moi aussi j'ai bien hâte de vous lire. Prendre le temps c'est nous laisser en haleine, mais ce qui va rendre le tout bien plaisant à lire. Surtout que j'ai toute lu vos autres comptes rendu de vos croisières antérieures.

Je sais que cela va être bon et de plus ce qui va me rappeler des souvenirs pas très lointain encore. Je vais patienter. :)

Bon retour et j'espère que vous avez eu du beau temps comme moi.

Liliane.
Liliane
(La mer à besoin de nous, comme nous avons besoin de la mer)

À venir:



Réalisation de Croisières:
Croisière Méditéranean de l'Ouest du 8 au 19 mai 2017 Célébrity Réflection.
Iles Britaniques du 21 mai au 2 juin 2015. Royal Princess.
Croisière de l'ouest du 8 au 15 février 2015 Ms Eurodam.
Canada & Nouvelle Angleterre du 19 au 26 juillet 2014 Maasdam.
Croisière en Alaska du 25 mai au 1 juin 2014 Grand Princess.
Croisière de l'Ouest du 8 au 15 février 2014, Carnival Liberty
Les îles Grecques, 12 jours du 9 au 21 septembre 2013. Ruby Princess
Caraibe du Sud, 3 mars au 10 mars 2013 Carnival Valor
Caraibe du Sud du 17 au 27 janvier 2012 Emerald Princess
Alaska du 17 au 24 juillet 2010 Zuiderdam de Hollande
Canada et Nouvelle Angleterre septembre 2009 Canival Triumph
Croisière de l'est février 2009 Crown Princess
Melia Don Juan novembre 1996
Avatar de l’utilisateur
Marie-Claude
Membre d'honneur
Membre d'honneur
Messages : 4209
Enregistré le : mar., 12 oct. 2004, 7:43
Localisation : St-Eustache, Québec

Messagepar Marie-Claude » sam., 25 sept. 2010, 8:51

Bon retour Oum!!

Je suis certaine que ce petit mûrissement de vos souvenirs nous réserve tout un compte-rendu!!

Je suis aussi impatiente de lire vos impressions et de voir ces belles images que vous nous aurez rapportées! L'Amsterdam est surement magnifique... nous avons déjà navigué à bord du Rotterdam, sa petite soeur, et le Rotterdam demeure mon navire préféré entre tous!!

Vous avez eu la chance de voir bien des paysages, et je serai curieuse de lire vos comparaisons avec les autres coins nordiques de cette planète! Pour nous l'Alaska remonte à 2003, une des premières croisières 'exotiques' que nous avions faites! J'en garde encore de très très bons souvenirs!

Je vous dis donc à très bientôt!!

MC
A venir: ???

Croisières passées avec 296 jours en mer:
28 ) 2013, 12 décembre - Explorer of the Seas - Caraïbes - 10 jours
27) 2013, 24 octobre - Celebrity Infinity - Transatlantique Harwich à Miami - 14 jours http://bit.ly/1qVO5DG
26) 2013, 14 juillet - Celebrity Summit - Bermudes - 7 jours http://bit.ly/GzFYqY
25) 2013, 17 Mars - Celebrity Infinity - Amérique du Sud et Canal Panama - 15 jours http://bit.ly/18LXcey
24) 2012, 12 Octobre - Brilliance OTS - Québec à Québec (Terre-neuve, St-Pierre Miquelon, Maritimes) - 10 jrs http://bit.ly/1c1Q4hm
23) 2012 Mai - Celebrity Silhouette - Méditerranée et Adriatique - 13 jours http://bit.ly/1brWdAJ
22) 2011 Octobre - Celebrity Silhouette - Terre Sainte - 12 jrs:http://bit.ly/19TExKW
21) 2010 Décembre - Emerald Princess - Jour de l'An - Caraïbes Sud - 10 jrs: http://bit.ly/1g1to0P
20) 2010 Octobre - Celebrity Equinox - Transatlantique Rome-FLL - 16 jrs: http://bit.ly/15Hps3m
19) 2010 Juin - Azamara Journey - Fjords Norvégiens - 12 jrs: http://bit.ly/17pu4td
18 ) 2009 Octobre - Azamara Quest - Grèce, Turquie, Egypte, Rome - 14 jrs: http://bit.ly/GzAmwO
17) 2009 Janvier - Azamara Quest - Asie, 14 jrs: http://bit.ly/GzG0zh
16) 2008 Août - Princess Sea - Transatlantique Norvège, Islande, Groenland - 14 jrs: http://bit.ly/1520uct
15) 2008 Avril - Navigator of the Seas - Transatlantique Bermudes, Portugal, Espagne - 14 jrs: http://bit.ly/18LXVwg
14) 2007 Décembre - Princess Emerald - Caraïbes du Sud - 10 jrs: http://bit.ly/19fJzGt
13) 2007 Octobre - Serenade of the Seas - Hawaii - 15 jrs: http://bit.ly/16Fdwjr
12) 2007 Février - Princess Golden - Amérique du Sud et Cap Horn - 12 jrs: http://bit.ly/19VOUzf
11) 2006 Août - Princess Golden - Iles britanniques - 10 jrs: http://bit.ly/1520GrY
10) 2005 Novembre - NCL Star - Riviera mexicaine - 8 jrs: http://bit.ly/1hj6G1X / http://bit.ly/1c1QVyF
9) 2005 Mai - HAL Rotterdam - Mediterranée - 12 jrs: http://bit.ly/15HpQi8
8 ) 2005 Janvier - Costa Magica - Egypte, Turquie, Chypre et Grèce - 10 jrs
7) 2004 Août - HAL Zuiderdam - Caraïbes de l'est - 7 jrs
6) 2004 Mai - Princess Sun - Alaska - 7 jrs
5) 2003 Mai - Princess Regal - Baltique Russie - 12 jrs
4) 2002 Décembre - Celebrity Constellation - Caraïbes du sud - 7 jrs
3) 2001 Octobre - Princess Golden - Caraïbes de l'est - 7 jrs
2) 2001 Mars - Carnival Sensation - Caraïbes de l'ouest - 7 jrs
1) 1999 Avril - Costa Romantica - Caraïbes de l'ouest - 7 jrs


Suivez-moi sur: http://www.neptuneetgourmandise.ca

Image
Avatar de l’utilisateur
Oum
Membre d'honneur
Membre d'honneur
Messages : 367
Enregistré le : jeu., 02 avr. 2009, 17:48
Localisation : Montréal

Messagepar Oum » sam., 25 sept. 2010, 11:49

Liliane et Marie-Claude, je suis certaine que je vais vous rappeler de beaux souvenirs, très récents pour vous, Liliane, mais un peu plus lointains pour vous, Marie-Claude.


Vous avez bien compris que j'ai besoin que de temps, tout d'abord pour le petit mûrissement, comme vous dites Marie-Claude, et puis pour écrire le texte lui-même qui, heureusement ou non!, promet d'être de nouveau assez long.


Enfin, en commençant à faire le tri des photos, je me suis aperçue que je suis devenue boulimique des photos... et çà, c'est vraiment à cause de l'existence des caméras digitales qui, lorsque nous les tenons en main, provoquent une démangeaison nous obligeant de cliquer à tout moment! Et hop, une image par ici, et hop une image par là... et une autre entre ici et là! Bref, en fin de croisière on se retrouve avec des milliers de photos, sans savoir comment on en est arrivé là!


Quoiqu'il en soit, je me mets au boulot sérieusement et avant longtemps je souhaite envoyer un premier texte.


Marie-Claude, je peux vous dire d'ores et déjà que nous avons adoré l'Amsterdam. Si Dieu nous prête vie et santé pour une croisière en 2011, nous avons dans nos plans une croisière à bord du Rotterdam que vous aimez tant... croisière qui, toutefois, est en concurrence avec une autre à bord du Prinsendam. De quoi rêver déjà!
Avatar de l’utilisateur
Oum
Membre d'honneur
Membre d'honneur
Messages : 367
Enregistré le : jeu., 02 avr. 2009, 17:48
Localisation : Montréal

Messagepar Oum » mer., 29 sept. 2010, 15:07

L’Alaska?! Eh oui, nous allions partir en croisière en Alaska. N’eut été l’histoire du volcan islandais qui a fait des siennes avant même que nous n’ayons pris notre assurance-voyage, nous aurions sûrement encore reporté à plus tard une croisière en Alaska. Et pourtant, à plusieurs reprises nous avions évoqué cette possible croisière en Alaska, allant même jusqu’à planifier nos éventuelles excursions etc., mais remettant toujours cette croisière à plus tard, entendez par là pour nos vieux jours!, soit lorsque les croisières en Europe deviendraient trop fatigantes pour nous! Et, comme chacun sait depuis Einstein, le temps est relatif et souvent nous ne nous voyons pas vieillir nous-mêmes, de sorte que ces fameux vieux jours sont toujours à l’horizon et jamais à notre porte. La dure réalité m’a toutefois rejointe lorsqu’en lisant Pirandello il y a quelques mois, ce dernier parlait d’une « vieille » femme de 40 ans, et d’un « vieillard » de 54 ans! Ce grand écrivain italien venait de me faire réaliser que, pour sûr, mon mari et moi n’étions plus d’un certain âge mais bien d’un âge certain… pour ne pas dire « plus » que certain! Bref, à en croire Pirandello, il était grand temps pour mon mari et moi de concrétiser enfin ce projet de croisière en Alaska, et ce, le plus rapidement possible!


En 2009, après nos expériences à bord de l’Eurodam de Holland America Line(HAL), au printemps, et de l’Equinox de Celebrity, en automne, il était tout à fait clair pour nous que, tout compte fait, nous avions préféré l’Eurodam à l’Equinox et que la prochaine croisière se ferait à nouveau avec HAL. De plus, à moins que je ne me trompe, il m’a semblé que seul HAL offrait une croisière en Alaska avec un itinéraire de deux semaines à bord d’un bateau ce qui faisait grandement notre affaire. C’est ainsi que, sans hésitation, nous avons réservé la croisière du 6 septembre à bord de l’Amsterdam.


L’itinéraire proposé laissait à penser que nous aurions un aperçu assez complet des beautés qu’avait à nous offrir cette région pittoresque de l’Amérique, itinéraire décrit de la façon suivante par HAL :

“Seattle - Inside Passage – Ketchikan – Sitka – Skagway – Glacier Bay – At sea – Anchorage – Homer – Kodiak – Hubbard Glacier – Juneau – At sea – Victoria – Seattle.”


La croisière partait donc de Seattle, ville que nous ne connaissions pas, sinon par ce que nous en montre le cinéma. Comme j’avais l’impression que cette ville était assez intéressante pour que nous consacrions un peu de temps pour la découvrir, nous avons décidé de partir trois jours plus tôt que la croisière… décision d’autant plus simple à prendre que j’étais complètement séduite par l’hôtel offert à Seattle par HAL, soit le Fairmont Olympic Hotel. En effet, d’après les photos entrevues sur internet, cet hôtel avait tout pour combler mon petit côté exigeant que certains osent même qualifier de snob.


Comme pour mes précédents comptes-rendus, c’est grâce à de nombreux sites internet et guides de voyages que je peux vous fournir certains détails historiques, géographiques ou autres.


3-5 septembre 2010 : départ et séjour à Seattle

Et nous voici en ce beau matin du 3 septembre en direction de Dorval pour prendre l’avion qui nous mènera à Seattle via Vancouver. Tout commence bien avec l’accueil très aimable d’une gentille employée d’Air Canada qui prépare nos cartes d’embarquement et nous dit que nous n’aurons pas à récupérer nos valises à Vancouver, ville où nous devons changer d’avion et qu’à Vancouver nous n’aurons qu’à nous diriger vers la porte d’embarquement pour notre vol Vancouver-Seattle.


Non seulement le vol n’a pas de retard, mais nous arrivons à Vancouver une trentaine de minutes avant l’heure prévue. Nous en sommes très heureux car l’anxiété me gagne assez vite à la simple pensée de devoir courir dans un aéroport pour ne pas manquer un vol. Arrivés à Vancouver, nous prenons note du numéro de notre nouvelle porte d’embarquement et c’est en y nous dirigeant que, peu à peu, n’en finissant pas de trotter, nous nous rendons compte que cette dernière se trouve à l’autre extrémité de l’aéroport. Je ne sais pas si nous avons la juste notion des distances, mais, je vous assure que cela nous a paru très loin, surtout pour mon mari qui, ne voulant pas s’embarrasser de sa canne lorsqu’il voyage, met toujours celle-ci dans la valise enregistrée! Toutefois, avec la petite demi-heure supplémentaire grâce à notre arrivée avant l’heure prévue, nous avons pu faire tout ce trajet lentement et sans stress.

Puis, nous voilà dans un petit avion à hélices pour le vol Vancouver-Seattle. Ce vol nous a semblé plutôt amusant et présentait l’avantage qu’à l’arrivée les quelques valises des passagers sont disposées en rangs et non pas mises sur un carrousel d’où nous avons souvent du mal à les retirer. Mais, là encore, l’aéroport nous semble bien grand et nous devons, de nouveau, marcher pas mal et même prendre un train, ou métro, pour nous mener au bâtiment central de l’aéroport là où nous récupérerons nos valises. Nous avons eu l’impression que c’était un très long parcours… impression toutefois due en partie au fait que nous commencions à être pas mal fatigués.


Nous partons maintenant à la recherche du représentant de Holland America Line. Nouvelle trotte pour moi de long en large pendant que mon mari veille sur les valises. Au moment où je commence à être découragée, j’aperçois deux jeunes hommes portant des papiers en mains et qui semblent, eux aussi, à la recherche de quelqu’un. Je m’approche d’eux et pousse un soupir de soulagement, ouf!, en constatant qu’ils sont bel et bien les représentants de HAL. Ils n’ont sans doute pas récupéré tous leurs passagers car ils veulent que nous allions seuls à la recherche du véhicule qui nous conduira à l’hôtel, expliquant rapidement que nous devons passer à travers le parking, prendre un ascenseur, aller à tel étage, redescendre à tel autre étage etc. Mais, nous en sommes au moment où trop c’est trop, et il n’est absolument plus question pour nous de partir à la recherche de quoi que se soit tout seuls en traînant nos valises. L’un des deux s’offre donc à nous accompagner, ce que nous acceptons avec reconnaissance… et pourboire à l’arrivée!


Quel bonheur d’arriver enfin à l’hôtel, surtout lorsque celui-ci est un bel hôtel de classe! Car oui, le Fairmont Olympic est aussi beau que sur les photos. Ici, rien de tape-à-l’œil, Dieu merci!, mais l’élégance et le raffinement de l’hôtel ont tout pour me plaire. La chambre est très spacieuse, confortable et d’une propreté immaculée. Je suis certaine que nous ne pouvions commencer nos vacances de meilleure façon.


A propos de l’hôtel, il a été construit en 1924 sur un territoire qui était l’emplacement original de l’University of Washington. Depuis son ouverture, l’hôtel a été le bercail de la région pour les évènements civiques et sociaux de grande envergure. Au fil des années, il a accueilli un grand nombre de politiciens, de vedettes de cinéma, de musiciens etc., sans compter, actuellement, les croisiéristes de HAL que nous sommes! Enfin, l’hôtel, inscrit dans le Registre national des Lieux historiques et membre de l'association Historic Hotels of America, mérite bien sa réputation de « Grande Dame de Seattle ». Je suis bien heureuse que HAL ait proposé cet hôtel pour ceux qui désiraient séjourner quelques jours à Seattle, contribuant ainsi à faire de ce séjour un moment vraiment très agréable.


Après un petit repos bien mérité, nous décidons d’aller casser la croûte car, sans ressentir vraiment la faim, nous avons un peu mal à l’estomac après tout ce dérangement. Nous allons au restaurant Schuckers de l’hôtel qui est l’un des plus anciens bars à huîtres de Seattle. Il a beaucoup de charme ce restaurant décoré de lambris de chêne et d’un plafond unique en étain, vestige de la mercerie qu’il était autrefois dans les années trente. Le menu quotidien offre un beau choix de poissons et fruits de mer frais. Mais, comme nous sommes à l’heure du « Happy Hour », nous nous contentons de petites bouchées délicieuses qui nous donnent envie d’y revenir pour un repas plus complet cette fois. Sur quelques ardoises, on peut voir afficher les poissons frais offerts à chaque jour et leurs prix. Je trouve amusant de voir, à 17 heures tapant, une jolie jeune fille venir effacer le prix de ces poissons frais pour les remplacer par les prix du soir… et ceci, tellement discrètement que si vous n’êtes pas attentifs, vous ne remarquez rien. Mais, en attendant, hop!, le prix du saumon King de l’Alaska a grimpé de plus du tiers de son prix, passant de 25 $ la portion à 35 $. Et de même pour les autres poissons frais. Je pensais en moi-même que le Dow Jones serait bien heureux de voir sa cote grimper de cette façon en quelques secondes… mais rien n’est moins sûr! C’est ici que nous avons mangé les autres soirs de notre séjour et, si vous allez à Seattle un jour et désirez mangez poissons frais et fruits de mer, je vous recommande ce restaurant car c’était vraiment délicieux. D’ailleurs, il est très fréquenté, ce qui est un bon indice de sa popularité auprès des connaisseurs.

En ce qui concerne notre séjour à Seattle, nous n’avions pas de plan bien arrêté à l’avance, encore qu’il m’intéressait de voir certains des monuments caractéristiques de la ville tels le Space Needle ou l’Experience Music Project(EMP), etc.


En faisant quelque recherche sur internet, j’ai appris que Seattle, la plus grande ville de l’État de Washington et chef-lieu du comté de King, fut fondée au milieu du 19ième siècle et baptisée de ce nom en hommage au chef amérindien de la tribu des Duwamish Seattle, ou Sealth(vers 1786-1866), bien que les fouilles archéologiques de la région affirment que l’emplacement même de la ville ait été habité depuis plus de 2000 ans av. J.-C.



Seattle est une ville entourée d’eau puisque localisée entre le bras de mer avançant dans les terres de l’océan Pacifique, bras de mer appelé Puget Sound, à l’ouest et le lac Washington à l’est. Rivières, forêts, lacs et montagnes environnant la ville, cette dernière vit donc en harmonie avec la nature attirant les amoureux d’activités récréatives diverses. Le volcan mont Rainier situé à 50 km de la ville et dont le sommet culmine à 4 392 m est, paraît-il, visible de la ville.



Là où j’ai eu un léger choc, c’est lorsque j’ai lu que la ville de Seattle était comparée à la ville de Rome. Eh oui, comment est-il possible, me disais-je, que l’on puisse comparer ces deux villes de prime abord si différentes à tous points de vue?! La réponse est pourtant toute simple : la comparaison est faite parce que tout comme Rome, on dit que Seattle est bâtie sur sept collines (dont Capitol Hill, First Hill, West Seattle, Beacon Hill, et Queen Anne), et ceci, en dépit du fait qu’il y en ait en réalité bien plus ! S’il suffit d’avoir des collines pour être comparé à Rome, ou d’avoir des canaux pour être comparé à Venise… alors là, je m’incline, mais ne suis pas tout à fait d’accord avec ce genre de comparaison.


En continuant mes lectures, j’apprends encore que cette ville qui, ne l’oublions pas, est l’une des plus importantes de la côte pacifique des Etats-Unis et un important port spécialisé dans le commerce transpacifique, cette ville disais-je a une superficie de 369 km carrés et compte 602 000 habitants qui s’appellent en anglais les Seattleites mais que l'aire métropolitaine de Seattle totalise 3 400 000 habitants ce qui en fait la quinzième agglomération des États-Unis.


La ville fut fondée au milieu du 19ième siècle et baptisée de son nom en hommage au chef amérindien Seattle, ou Seathl, mais l’emplacement même de la ville est habité depuis au moins 2 000 ans avant J.-C., du moins c’est ce que confirment des fouilles archéologiques récentes. Le chef Seathl(1786-1866) fut placé comme chef des tribus Duwamish et Suquamish de la région par le gouverneur territorial. Très jeune, cet Amérindien s’est fait une réputation en tant que chef et guerrier. Toutefois, le point tournant de sa carrière, si je peux m’exprimer ainsi, se produit vers 1848 lorsque, après la mort d’un de ses fils, il se convertit au catholicisme, faisant baptiser également tous ses enfants. Cette conversion, sans doute très remarquée à l’époque, marqua son émergence en tant que chef cherchant à coopérer avec les colons américains.


Un des évènements qui marqua l’histoire de la ville fut le grand incendie qui détruisit le quartier des affaires en 1889. L’incendie ne fit aucune victime, ce qui est presque miraculeux.


Au milieu du 19ième siècle, la ruée vers l’or marqua aussi la ville. En effet, la ruée vers l’or de Californie attira des aventuriers du monde entier. Imaginez que les Européens mettaient six mois pour arriver à San Francisco en passant par le Cap Horn. Quelle aventure ce devait être! Ces chercheurs d’or se déplacèrent de plus en plus vers le nord, transformant Seattle en un important centre de transport autant pour les marchandises que pour les passagers.


Beaucoup plus récemment, soit en 1999, une conférence de l’Organisation mondiale du commerce s’est tenue à Seattle. Si je mentionne ce fait c’est pour attirer votre attention que cette dernière suscita une très forte mobilisation sociale, en fait l’une des premières de ce qui plus tard sera connue sous le nom de mouvement altermondialiste, mais appelée alors Manifestations de Seattle, Bataille de Seattle ou Émeutes de Seattle.


Plusieurs surnoms ont été donnés à la ville dont par exemple, « la porte de l’Alaska », Queen City, ou encore Jet City, en référence au poids économique de Boeing dans la région. Son plus joli surnom cependant est, à mon avis, celui de « la cité émeraude », Emerald City, rappelant la couleur verte des forêts dont elle est entourée. Enfin, je dois aussi ajouter qu’elle a un surnom beaucoup moins attrayant, soit celui de « la ville de la pluie », Rainy City… alors, là, je vous assure que je préfère l’oublier car je pense que nous avions eu notre plein compte d’orages et de pluie en Méditerranée lors de notre croisière en automne dernier! Mais, bon, nous verrons ce que nous réservera Seattle et l’Alaska en temps et lieu… et surtout, nous ferons avec!


Le samedi matin, 4 septembre, nous réservons un tour de ville en car pour l’après-midi et sortons faire un petit tour à pied près de l’hôtel qui bénéficie d’une situation privilégiée en plein centre-ville. Après avoir connu le Seattle « cité émeraude » hier à notre arrivée, il semble que ce matin, ce soit le Seattle « ville de la pluie » qui désire faire notre connaissance. Mais, de fait, à part quelques petites gouttes de pluie, nous aurons droit à une belle journée, nuages présents mais aussi percées de soleil, avec un maximum comme je les aime, soit autour de 20 degrés.


Le centre-ville, soit celui des grands immeubles à bureaux, grands magasins, hôtels etc., est très propre et attrayant. Beaucoup d’arbres et de fleurs enjolivent ce paysage urbanisé et créent une ambiance plaisante en y mettant une note de couleur. Concernant les collines de la ville, je dois avouer bien franchement qu’elles se font sentir à la marche et j’ai l’impression qu’elles sont, en effet, plus nombreuses qu’à Rome ou, à tout le moins, elles sont plus omniprésentes. C’est toujours intéressant de voir certains petits détails architecturaux qui caractérisent une ville comme, par exemple, ces têtes amérindiennes que j’aperçois sculptées en haut d’un immeuble. La grande propreté de la ville ajoute à son attrait et nous passons un bon moment à flâner au milieu de toute cette modernité somme toute assez réussie.


L’après-midi nous fera découvrir d’autres quartiers de la ville. C’est confortablement assis dans un car que nous apercevrons le « Pike Place Market », cet immense marché, l’un des rares véritables marchés publics des Étas-Unis, qui attire des milliers de personnes venus là pour se distraire ou à la recherche d’aliments frais tels que poissons, fruits, légumes etc., sans compter les jolis bouquets de fleurs. Le car a du mal à circuler au milieu de la foule qui s’y presse en ce bel après-midi. Ce marché a été fondé en 1907 sur un emplacement gagné sur la mer. Marché de plein air à l’origine, un bâtiment y fait son apparition en 1908, suivi par d’autres encore au cours des années subséquentes. J’ai lu que pendant la grande crise des années 30, plus de 600 fermiers venaient ici vendre leurs produits, à des prix, bien sûr, inférieurs à ceux des magasins. Ayant perdu de sa popularité à partir de la Seconde Guerre Mondiale, il a été envisagé de le raser complètement au cours des années 60. Heureusement les habitants de Seattle se mobilisèrent pour le sauver d’un tel projet et, en 1971, Pike Place Market devint un district historique.


Nous avons droit à un bel arrêt à Pioneer Square, coeur du quartier historique de la ville. C'est ici que s'installèrent les premiers colons début 1852. En 1855, Amérindiens, ou Indiens à cette époque, et pionniers se livrèrent bataillent à cet endroit. C'est autour de l'actuelle Yesler Way que la ville s'est développée. Cette rue en pente était autrefois utilisée par les bûcherons pour faire rouler les troncs d'arbres abattus jusqu'à la mer. Dans les années 1930, le quartier fut laissé à l'abandon. Clochards et sans-abri s'y installèrent. A la fin des années 1960, un plan de réhabilitation du quartier fut entrepris. Aujourd'hui, Pioneer Square est classé quartier historique.


La grande majorité des immeubles en brique rouge qui entoure la place et les alentours date d’après le grand incendie de 1889. A ce propos, une impressionnante sculpture a été inaugurée en 1998 dans le parc « Occidental Park », pour rendre hommage aux pompiers qui ont perdu la vie en luttant contre le feu. Cette sculpture est à ce point intéressante qu’elle nous fait presqu’oublier la présence de quelques totems dans son entourage. Les bâtiments, dont on sent bien qu’ils ont été en majorité restaurés, avec succès d’ailleurs, ont été transformés en galeries d’art, boutiques d’antiquités, restaurants etc... et, malheureusement, quelques clochards!


Le guide avait mentionné de profiter de cet arrêt pour la pause-pipi en disant que des toilettes publiques se trouvaient un peu plus loin, soit à une ou deux rues de l’endroit de stationnement du car. Bien entendu, mon mari voulait profiter de l’occasion. Mais moi, je lui ai conseillé d’utiliser les toilettes chimiques qui se trouvaient juste devant nous, au lieu de perdre du temps à chercher les toilettes publiques. Il m’écouta… mais il n’aurait pas dû. En ressortant, il m’a dit que jamais, au grand jamais, dans sa vie il n’avait vu de toilettes dans cet état… dont il est inutile de vous faire une description! Ce n’est qu’en voyant les clochards du coin par la suite que nous avons compris que mon mari était allé dans ce qui leur servait de toilettes privées! Pas question ici de jeter le blâme sur la municipalité de Seattle car il ne s’agissait pas de toilettes publiques.

Toutefois, pour finir l’arrêt en beauté, nous sommes allés voir le joli petit jardin « Waterfall Garden Park », situé à l’endroit même où la société de messagerie UPS, United Parcel Service, a été créée en 1907. Cette société devenue une entreprise dont le chiffre d'affaires s'élève à plusieurs milliards de dollars est le plus important service de messagerie et de livraison exprès au monde, gérant chaque jour le mouvement de produits, d'information et de fonds dans plus de 200 pays et territoires du monde.


Après cela, nous traversons le quartier de Fremont, qui a été longtemps le centre de la contre-culture à Seattle, certains le qualifiant de quartier bohémien pour ne pas dire contestataire. On dit que l’on trouve de tout dans ce quartier. Aussi ne soyons-nous pas surpris d’y voir une statue de Lénine, représenté comme le Porteur de la Révolution, marchant fièrement entouré de flammes et de symboles guerriers !, statue d’ailleurs controversée et rapportée de Slovaquie après la chute du communisme. Toujours dans Fremont, on trouve également une statue en béton d’un troll écrasant une Volkswagen Coccinelle. Cependant, avec le développement de l’industrie informatique, le quartier s’est embourgeoisé et des entreprises de nouvelles technologies de l'information et de la communication(NTIC) ont remplacé de vieilles usines. On y trouve les sièges sociaux de Getty Images et d’Adobe Systems. Google y a également des bureaux.


Puis nous arrivons dans les beaux quartiers où la forêt environnante ajoute au charme de l’endroit, suivi par les très beaux quartiers, là où les pontes de la haute technologie peuvent se reposer en paix en jouissant d’une vue imprenable. La maison de Bill Gates ? Eh non, nous ne pouvons la voir ni même l’apercevoir. En effet, elle n’est pas accessible par car. Pour l’apercevoir il faudrait, selon le guide, ou passer devant avec un bateau ou y aller en qualité d’invité de Bill Gates lui-même… ce qui ne sera sans doute jamais notre cas ! Ce que j’aime avant tout ici, c’est la qualité de l’environnement due en grande partie à la présence de tous ces arbres magnifiques et il est certain que beaucoup d’architectes se sont souciés pour que ces belles demeures s’harmonisent avec la forêt qui les entoure.


Un autre arrêt sera fait pour aller voir, à Ballard, le plus grand système d’écluses des États-Unis. Le projet remonte à 1854, année où un pionnier, du nom de Thomas Mercer, suggéra qu’un jour les lacs Washington et Union soient reliés par un canal allant jusqu’au Puget Sound. Toutefois, il faut attendre jusqu’à 1911 avant que ne débutent les travaux. L’inauguration du canal de Washington, d’une longueur de 13 km, et des écluses Hiram M. Chittenden Locks(du nom de l’ingénieur chargé de la conception du projet) eut lieu le 4 juillet 1917. Plus de 100 000 embarcations utilisent le canal chaque année, la double écluse permettant aux bateaux de s’élever de 2,5 m à 8 m, dépendant de la marée.


Par ailleurs, les poissons également profitent du canal puisque de quelques mois à deux ans après leur naissance dans les torrents des montagnes qui se jettent dans le lac Washington, les jeunes saumons migrent vers la mer. Et, quatre à cinq ans plus tard, ils reviennent sur leur lieu de naissance pour frayer. Arrivés au pied du barrage, ils sont attirés par l'eau douce dans laquelle ils sont nés. Pour les aider à franchir le barrage, on a installé une échelle à poissons qui est un dispositif permettant aux poissons de franchir un obstacle créé par l'Homme sur un cours d'eau, ici le barrage. C’est donc une sorte d'escalier constitué d'une succession de petits bassins ou marches. A Ballard, l’escalier comprend 21 marches que les poissons franchissent alors une par une, certaines étant plus longues que d'autres afin de leur permettre de se reposer avant de passer à la suivante. A la sortie de l'échelle, les poissons continuent leur migration vers les lacs ou torrents de leur naissance. Entre juin et septembre, ils sont ainsi 300 000 à emprunter ce passage. Enfin, sachez que la plupart des saumons meurent après s'être reproduits.


Pour terminer le tour, nous aurons droit à un dernier arrêt nous permettant d’avoir une vue panoramique sur le centre-ville de Seattle, vue carte-postale bien sûr, mais qui n’en est pas moins très jolie !


Le lendemain matin, nous sommes allés à la Cathédrale St James, construite en 1907 dans le style Renaissance italienne et dont les deux tours jumelles pointent vers le ciel à plus de 55 m de hauteur. J’avais lu que les chœurs de chant durant la cérémonie religieuse étaient remarquablement beaux, et cela s’est avéré bien vrai.


Pour l’après-midi, nous avions réservé un tour nous permettant de découvrir le Seattle « Jet City » avec une visite de l’usine Boeing. C’est ainsi que nous avons mis les pieds dans le plus grand hangar du monde pour voir les chaînes de montage des avions Boeing.


L’histoire commence en 1966, lorsque la compagnie Boeing annonce la fabrication du gros avion de ligne, le 747. Pour le fabriquer, il faut alors construire un bâtiment suffisamment vaste. Agrandi deux fois en 1979 (pour la fabrication du 767) et en 1990 (pour le 777), cette structure est aujourd'hui reconnu dans le livre Guinness des Records comme le plus grand hangar du monde en volume avec ses 13,3 millions de mètres cubes. Avec une surface de près de 40 hectares sous un seul toit et une hauteur de 35 mètres, on peut y assembler jusqu'à huit Boeing 747 et huit 767 à la fois. De ce hangar, 150 avions sortent chaque année. Les six énormes portes des hangars mesurent de 91 à 107 mètres de large.


Je ne sais pas si vous êtes comme moi, mais vraiment j’ai du mal à visualiser ces dimensions dans ma tête, et je dirais que, même une fois sur place, ce n’est qu’en marchant à travers les très longs couloirs que je peux me faire une idée du gigantisme de l’endroit… et encore, nous n’avons marché qu’une infime partie du tout ! Le guide, pour nous faire réaliser un peu mieux sans doute les dimensions colossales du lieu, parle toujours en faisant référence à la dimension d’un terrain de football. Cela m’amuse un peu car, n’étant jamais allée dans un stade, je conçois mal ce que ça représente. Tout ce que je sais c’est que c’est qu’un terrain de football, c’est grand… alors, imaginez 74 terrains de football, car la surface est paraît-il l’équivalent de 74 terrains de football, alors là c’est gigantesque ! Dommage que l’on nous défende de prendre des photos dans le hangar car c’était tout de même bien impressionnant pour ne pas dire fascinant jusqu’à un certain point. Nous qui observons du haut d’une passerelle, nous constatons à quel point tout est d’une telle propreté méticuleuse que l’on pourrait se croire dans une salle d’opération d’un hôpital moderne !


Personnellement, ce qui m’a frappé le plus parmi toutes les explications, c’est lorsque le guide a mentionné qu’il fallait plus de 6 millions de pièces pour le montage d’un avion ! Sans doute parle-t-il ici d’un gros Boeing et non pas du petit avion à hélices que nous avions eu pour le vol Vancouver-Seattle. Ce détail éveille tout de même en moi à la fois admiration et crainte ; admiration devant l’ingéniosité nécessaire pour parvenir à réussir ce casse-tête extrêmement compliqué qu’est le montage d’un avion, et, crainte en pensant à la fragilité humaine et à l’erreur possible, car, plus il y a de pièces dans le montage, plus je multiplie les risques d’erreurs, et Dieu sait qu’en ce domaine une erreur est souvent fatale ! Quoiqu’il en soit, la fascination est au rendez-vous et nous passons ici quelques heures mémorables.


On nous emmène un peu plus loin au « Future of Flight Aviation Center » dans lequel se trouve une grande salle d’exposition, un simulateur de vols etc., sans oublier l’inévitable magasin de souvenirs là où, insiste-t-on, on peut se procurer d’ «authentiques » vêtements au logo de Boeing… made in China ou made in USA ?! Là est la vraie question. Comme chacun est libre de faire ce qui lui plaît dans ce centre, après le visionnement d’un petit film relatant les débuts de l’histoire de Boeing, mon mari et moi allons nous attarder sur une terrasse d’où nous pourrons prendre quelques photos de l’extérieur du fameux hangar et des quelques avions sur le terrain. La température étant idéale, l’excursion ne pouvait mieux se terminer.


C’est donc ainsi que s’est déroulé ce bref mais intéressant petit séjour à Seattle, ville très agréable et dans laquelle nous avons passé de bons moments.


Ce soir, l’excitation me gagne en pensant que demain, eh oui, demain !, nous entendrons cette phrase dont je me réjouis à l’avance : « Welcome aboard the Amsterdam ! » Oh ! là ! là ! ce que j’ai hâte à demain !!!

Pour les photos de Seattle :
http://picasaweb.google.fr/oum1947/38Se ... 10Seattle#
Avatar de l’utilisateur
Cheesecake
Membre d'honneur
Membre d'honneur
Messages : 851
Enregistré le : mer., 10 déc. 2008, 13:06
Localisation : Low (Haute-Gatineau)

Messagepar Cheesecake » jeu., 30 sept. 2010, 8:12

Oh la la.....4674 mots et on n'a pas quitté le port de Seattle, votre récit sur votre croisière risque d'être intéressant :wink:

J'ai déjà visité Seattle, question de 1 journée, j'avais bien aimée, par contre, je ne m'étais pas aussi renseigné que vous sur les faits historiques, me voilà plus instruite!

J'attend la suite.
Photos: cliquez sur les liens de chacune des croisières

croisières

Celebrity Constellation: 2-9 août 2015 - Venise - îles Grecques / 7 jours

Celebrity Summit: 26 avril-4 mai 2014 - Repositionnement de San Juan à NY, via les Bermudes/ 8 jours

Celebrity Summit: 22-29 juillet 2012 - NY - Bermudes/ 7 jours

Caribbean Princess5-12 février 2012 - Caraïbes du sud - de Puerto Rico/ 7 jours

Emerald Princess6-16 février 2011 - Caraïbes du sud / 10 jours

Jewel of the Seas:12 -22 février 2010 - Caraïbes et Panama / 10 jours

Norwegian Sun: Norwegian Sun: 9 au 16 août 2009 - Alaska / 7 jours

Crown Princess: 8 - 15 février 2009 - Caraïbes de l'est / 7 jours

Grand Princess: 9 - 16 février 2008 - Caraïbes de l'Ouest / 7 jours
Avatar de l’utilisateur
slbateau
Membre d'honneur
Membre d'honneur
Messages : 702
Enregistré le : mer., 10 oct. 2007, 19:18
Localisation : Terrebonne

Messagepar slbateau » jeu., 30 sept. 2010, 11:39

Bonjour Oum

Nous étions au même moment a Seattle,nous sommes arrivé le 4 sept et avons quitté le 7 pour notre croisière. Et nous étions a un coin de rue de vous ...que le monde est petit...Et oui nous aussi nous sommes tombé sous le charme de Seattle un de nos coup de coeur de notre voyage. Et que dire du marché nous avons pris des photos dans le marché wow vous devriez voir les comptoirs a poissons et fleurs....

Allez j"attend la suite

Merci Oum

Slbateau
Carnival Triumph Novembre 2000 ------ Carnival Destiny Janvier 2002
Carnival Spirit Janvier 2003---------RCCL Explorer Janvier 2004
RCCL Radiance decembre 2004----------Carnival victory Juillet 2005
Sea Princess Janvier 2006-----------------Carnival Elation Juillet 2006
Celeb. Constellation Mars 2007 ---------- Carnival Legend Juillet 2007
Princess Crown Janvier 2008-----------Costa Classica Juillet 2008
Azamara Journey Janvier 2009------------Carnival Triumph Juillet 2009
Holland Noordam janvier 2010----------Carnival Spirit Alaska Sept 2010
Carnival Spirit Hawaii Sept 2010---------------Royal Princess Janvier 2011
Emerald Princess Déc. 2011------------ Ruby Princess Janvier2013
Carnival Breeze Février. 2014------------- Carnival Breeze. Février. 2015
Avatar de l’utilisateur
Oum
Membre d'honneur
Membre d'honneur
Messages : 367
Enregistré le : jeu., 02 avr. 2009, 17:48
Localisation : Montréal

Messagepar Oum » jeu., 30 sept. 2010, 15:26

Cheesecake, j'ai bien ri lorsque j'ai lu "4674 mots et on n'a pas quitté le port de Seattle"! Oui, ça risque en effet d'être long ce compte-rendu, mais j'essaierai de le rendre vivant et intéressant. J'imagine que vous avez un programme qui compte les mots?


Slbateau, encore une fois le monde est très petit et je suis contente que vous aussi ayez apprécié cette belle ville de Seattle.


Et ce qui me plaît c'est le fait qu'on n'a pas encore quitté le port de Seattle mais déjà je rappelle des souvenirs à certains de vous!

A plus tard pour la suite.

Oum
Leger
Membre d'honneur
Membre d'honneur
Messages : 240
Enregistré le : ven., 22 janv. 2010, 19:43

Messagepar Leger » jeu., 30 sept. 2010, 18:20

Bonsoir Oum,

c'est joli Oum, moi aussi je vais lire très attentivement et en y mettant le temps.

Je suis de nature curieuse donc pour moi il n'y a jamais trop d'informations surtout historique et votre style est vivant.

Merci de ce travail de mémoire.

Leger
Avatar de l’utilisateur
Francine Hamel
Membre d'honneur
Membre d'honneur
Messages : 3400
Enregistré le : lun., 12 mai 2008, 5:57
Localisation : mirabel, québec

Messagepar Francine Hamel » jeu., 30 sept. 2010, 21:26

Chère Oum,

Ma préoccupation pour ma réinstallation dans le quotidien et la rédaction de mon compte-rendu rend impossible la belle lecture immédiate de votre Alaska....

Si vous n'avez pas de mes nouvelles tout au long....je ne perdrai pas de vue votre beau travail...

Au pire je l'imprimerai pour le lire en novembre sur l'Epic! :book:

Ne lâchez pas....

au plaisir
Francine
==
1033 jours sur différents styles et taille, en passant du 12 passagers, par le cargo mixte, jusqu'au 220 000 tonnes=Visité plus de 142 pays-territoires sur Travelers' Century Club's
===
Vogué à bord :
Princess; Coral, Diamond, Sea, Crown, Caribbean, Grand, Ruby, Pacific, Emerald, Sun, Royal, Golden
Royal Caribbean : Serenade, Majesty, Jewel, Radiance, Voyager, Explorer, Navigator, Brilliance, Independance, Allure, Mariner, Rhapsody, Liberty, Vision, Oasis
Celebrity : Summit, Equinox, Silhouette, Millenium, Constellation, Reflection
NCL : Dream, Crown, Dawn, Spirit, Epic, Breakaway, Gem, Getaway
Costa : Classica-----Carnival : Valor, Spirit---- HAL : Statendam, Noordam, Westerdam, Eurodam, Maasdam, Koningsdam
Divers :Olympic Countess,SS Indenpendance, R3 de Renaissance,Caprice, Aranui 3,Victoria Star, Monet,Durmaz
==
à venir:
Celebrity Summit:18 nov 17,caraïbes du sud,7 jours
Adventure OTS;25 nov 17,Caraïbes du sud,7 jours
Adventure OTS:2 déc 17,caraïbes sud,7 jours
Explorer OTS:30 janv 18, Sydney, pacifique sud,10 jours
Sea Princess: 11 fév18, Brisbane,Nouvelle-Zélande,14 jours
Sea Princess:25 fév18, Brisbane,Papousie, Nouvelle-Guinée,11 jours
Celebrity Equinox:7 avril18,caraïbes,8 jours
Grand Princess:16 mai 18,Alaska,10 jours
Koningsdam HAL:16 sept18, Méditerranée,32 jours
Anthem OTS:25 nov18,Caraibes, 11 jours
Costa Mediterranea:11 janv19, Dubai, 7 jours
Costa Victoria:19 janv19, Afrique etc., 14 jours
Avatar de l’utilisateur
Cheesecake
Membre d'honneur
Membre d'honneur
Messages : 851
Enregistré le : mer., 10 déc. 2008, 13:06
Localisation : Low (Haute-Gatineau)

Messagepar Cheesecake » ven., 01 oct. 2010, 8:43

Oum a écrit :Cheesecake, j'ai bien ri lorsque j'ai lu "4674 mots et on n'a pas quitté le port de Seattle"! Oui, ça risque en effet d'être long ce compte-rendu, mais j'essaierai de le rendre vivant et intéressant. J'imagine que vous avez un programme qui compte les mots?


Ben non...j'ai pris 1 heure de mon temps pour les compter un à un!! :lol:

C'est une blague...j'ai copier votre texte dans Microsoft Word et j'ai fait un Word count, facile et rapide! En passant, votre texte fait 9 pages dans Word :shock:

Bon, je crois que je vais retourner au travail, sinon les gens vont croire que je n'ai rien d'autre à faire sauf compter des mots sur un forum de croisières! :P
Photos: cliquez sur les liens de chacune des croisières

croisières

Celebrity Constellation: 2-9 août 2015 - Venise - îles Grecques / 7 jours

Celebrity Summit: 26 avril-4 mai 2014 - Repositionnement de San Juan à NY, via les Bermudes/ 8 jours

Celebrity Summit: 22-29 juillet 2012 - NY - Bermudes/ 7 jours

Caribbean Princess5-12 février 2012 - Caraïbes du sud - de Puerto Rico/ 7 jours

Emerald Princess6-16 février 2011 - Caraïbes du sud / 10 jours

Jewel of the Seas:12 -22 février 2010 - Caraïbes et Panama / 10 jours

Norwegian Sun: Norwegian Sun: 9 au 16 août 2009 - Alaska / 7 jours

Crown Princess: 8 - 15 février 2009 - Caraïbes de l'est / 7 jours

Grand Princess: 9 - 16 février 2008 - Caraïbes de l'Ouest / 7 jours
Avatar de l’utilisateur
Oum
Membre d'honneur
Membre d'honneur
Messages : 367
Enregistré le : jeu., 02 avr. 2009, 17:48
Localisation : Montréal

Messagepar Oum » ven., 01 oct. 2010, 10:01

Léger, tant mieux si vous aimez les détails car, avec moi, vous en aurez pour votre compte!

Francine, s'il y a quelqu'un qui comprend bien le temps qu'il faut pour écrire un compte-rendu, c'est bien moi. J'ai commencé à lire et bien m'amuser ce matin avec le vôtre et soyez certaine que, de mon côté, moi aussi je lirai tout le vôtre, même avec retard... mais qu'importe puisque nous les vieux, on a tout notre temps, paraît-il!

Cheesecake, vous êtes bien amusante avec vos remarques. Moi j'en suis au stade où je ne compte plus mes mots car j'ai peur d'en être effrayée moi-même! :lol: ... mais, tant que je n'écris pas trop de bêtises, je pense que ça peut aller et que je vais continuer.

Retourner vers « Comptes rendus »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité