Transat - NCL EPIC - Novembre 2018

Vous y trouverez les différents comptes rendus de nos membres.

Modérateurs : Vana, toutou

Avatar de l’utilisateur
Vana
Modératrice
Modératrice
Messages : 756
Enregistré le : dim., 17 déc. 2006, 22:32

Transat - NCL EPIC - Novembre 2018

Messagepar Vana » dim., 02 déc. 2018, 22:05

Bonjour à tous,

Voici donc notre compte-rendu pour notre transatlantique de l’automne. Je fais cette précision car nous avons fait la traversée au printemps, et ce, sur le même bateau, le Epic de NCL. Pas très original me direz-vous. Peut-être, mais très reposant…. Ce qui était le but de l’exercice.

Je confirme 2 choses : 1) Notre 2e expérience sur le Epic a été encore concluante; 2) .Nous avons officiellement récupéré les 7 heures que nous avait « volé » NCL au printemps…

Voici le plan de match :
- Pré-croisière : Les vols et Madrid
- Embarquement
- Le Épic : le bateau en soi, la nourriture (SAM, resto à la carte, snacks), les activités de jour, les activités de soir, la cabine (et ses bizarreries), le UBP (ultimate beverage package).
- Les escales : Madère, St-Marteen (remplacé par Antigua), St-Thomas (dédouanement)
- Débarquement et location d’auto

Les vols :

Même l’automne, les vols peuvent devenir un enjeu. Nous avions opté pour nous rendre à Madrid plutôt que Barcelone car nous y sommes allés plusieurs fois. Nous avions une connexion à Toronto, à partir de Montréal. Nous avons reçu, via texto, un avis de retard de 30 minutes de notre vol vers Toronto, ce qui nous laissait quand même un délai raisonnable d’environ 90 minutes. Rendus à l’aéroport assez tôt, nous avons demandé s’il était possible de changer de vol et d’être sur le vol de 19h. La personne au comptoir a tout fait pour nous accommoder et a réussi. UNE CHANCE! Car notre vol de 19h a été retardé à 19h45 Nous avons pu voir que notre vol d’origine n’est arrivé qu’après 22h45 alors que l’embarquement pour Madrid a débuté à 22h35!!!

Madrid a été une belle découverte et sachez que ça se fait très bien en train jusqu’à Barcelone en 2h45 avec des pointes à plus de 300 km et en 1re, le service a été impeccable, PDJ inclus.

Embarquement sur le Epic à Port Canaveral :

Avec un bateau de 4000 passagers on s’attend à des délais au niveau de l’embarquement et on est mentalement préparés car au printemps, nous avions attendu assez longtemps. Barcelone est bien organisé et c’est la sécurité qui retarde un peu le processus. On doit y passer avant de s’enregistrer au comptoir. Malgré une longue file, nous attendrons + ou – 15 minutes pour la sécurité et par la suite, on se diriger dans une file de « membres latitude » ce qui nous permet de nous enregistrer très rapidement. En tout, porte à porte de la gare au bateau, il s’écoule 1 heure, impressionnant pour un bateau de cette taille.

Dans le terminal, le directeur de l’hôtel, Nelson Martins nous reconnait et nous jase quelque peu. Il nous demande notre numéro de cabine. Il aura la délicatesse de nous envoyer une bouteille de vin et des truffes. Un beau geste très apprécié.
Plusieurs possibilités s’offrent à nous pour le lunch. On opte pour la salle à manger afin de se faire servir et d’éviter la cohue du buffet. Le service est prompt et le menu est celui d’un diner régulier en SAM. C’est une belle façon de disperser les gens dans le bateau.

À 13h50 les cabines sont prêtes (suivant l’annonce qui est faite). Étonnamment, notre cabine n’est pas terminée mais on s’installe sur notre méga grand balcon (B6) et on laisse le garçon de cabine terminer son travail.

Les valises nous sont envoyées suite à l’exercice de sauvetage qui est encore une fois sans souci, étant bien installés dans la SAM Manhattan. Pour en sortir c’est un peu long mais on reste assis le temps que la foule se disperse.

Je ne reprendrai pas mes commentaires fait en avril 2018 mais ferai plutôt une revue, les plus et les moins pour cette croisière-ci.

Le EPIC en vrac :
- Au-delà de la configuration, sachez que les cabines avec le lit près de la porte patio offrent moins de rangement mais permettent une meilleure circulation. Un choix très personnel. On ne voyage pas « léger » et tout trouve une place dans cette cabine. Mais un peu comme la classe Solstice de X, on finit par mettre du ligne au-dessus du lit, donc assez loin de la portée de tous.
- On aime bien les animaux en serviette dans la cabine.
- On déteste que le c-a-s-i-n-o- soit encore fumeur et que le 5e étage empeste la fumée. De plus suivant où votre cabine est située, il faut parfois utiliser cet étage pour marcher d’un bout à l’autre du bateau. C’est long longtemps à traverser en gardant sa respiration!!!
- La piste de jogging est la moins belle des bateaux visités de NCL. Elle est sur un seul côté du bateau ceinturé de bateaux de sauvetage. On voit à peine la mer et les effluves des ventilateurs des cuisines soufflent sur nous lorsqu’on court ou marche… en plus des odeurs, c’est chaud. Et pour en ajouter (comme si ce n’était pas assez) au bout, où la piste revient sur ses pas, c’est l’endroit où le personnel prend sa pause et ils ont droit de fumer à cet endroit. Des odeurs de fumée parviennent donc jusqu'aux joggers.
- La nourriture en SAM : bonne, variée, chaude, en quantité raisonnable.
- La nourriture dans les restaurants à la carte : la même chose, nous les recommandons tous. Un des meilleurs osso bucco mangé à ce jour sur un bateau, avec une excellente gremolatta (La Cucina). En plus, le restaurant brésilien nous a offert la meilleure expérience à ce jour dans un tel restaurant.
- Les spectacles : plusieurs que nous avions déjà vus. Ils étaient tellement bons que nous y sommes retournés et n’avons pas été déçus. Nous avons aussi tenté l’expérience Cirque Le Dream avec souper et nous avons été agréablement surpris. Même moi qui n’aime pas particulièrement le steak, j’ai été surprise par la tendreté de ce filet mignon et par l’offre culinaire accompagnant l’expérience Le Cirque. Une belle soirée.
- Ma seule déception pour les spectacles est à l’effet que nous ne pouvions réserver pour aller voir les « stand up comic ». donc il y avait toujours une file d’attente alors que l’an dernier nous avions pu en réserver quelques-uns. Nos heures de repas réservées ne concordaient pas très bien avec le fait d’aller faire une queue interminable pour se retrouver en arrière complètement de la salle de spectacle. On a abandonné le projet et été danser tous les soirs. La madame était contente car les bands sur place nous ont fait danser allégrement, surtout le groupe de latin.
- Beaucoup de party le soir mais les gens sur cette croisière étaient très festifs (et un peu trop à certaines occasions) et nous avons préféré certains endroit moins bruyants. Il y en avait vraiment pour tous les goûts.
- Nous avons reçu les journaux de bord en anglais et en français à tous les jours.
- Beaucoup plus de personne en novembre qu’en avril. Y’avait-il eu une promotion 3e et 4e personnes à rabais? Beaucoup de personnes voyageaient à 3 et 4 par cabines ce qui fait que nous avions beaucoup plus de gens sur le bateau avec les conséquences que ça engendre : attente au resto (nous avions majoritairement réservé nos resto à la SAM et à la carte avant de partir), difficulté à avoir des chaises dans la piscine section adultes, difficulté le matin d’avoir des tables au buffet et le midi, y’en a toujours qui jouent à des jeu (cartes, rummy) ou lisent plutôt que de laisser les tables à ceux qui mangent. Un peu frustrant.
- UBP : ultimate beverage package. Rien à redire sauf que l’attente était parfois déplaisante. Je pense que les bars sont loin des SAM ou restaurants (sauf certains) ce qui compliquent la vie des serveurs. Aussi, la liste des vins a diminué au verre. Plus de Carménère, plus de ci, plus de ça. Au final, dans les prix (moins de 15$) peu de vins ont mérité notre attention et souvent nous avons payé un surplus pour avoir un vin à notre goût (différence entre le 15$ et le coût réel : des fois 2$ ou 3$).
- Mon drink à ombrelle préféré cette croisière-ci? Frozen Toasted almond : un pur délice. C’est comme un drink-dessert avec un petit goût de noisette grâce à l’Amaretto. Aucune paille n’était disponible. Pas évident de boire un frozen tequila a la cuillère!!
- Suite à mon expérience désastreuse du PDJ à la cabine d’avril, nous n’avons pas récidivé, mais la présence d’une cafetière dans la cabine est intéressante pour un 1er café sur le balcon le matin. D’ailleurs le café au buffet est infect. Le soir, nous l’agrémentions d’un cognac ou d’un Bailey’s ce qui l’améliorait grandement !

Le gardien du puzzle….
- Le directeur des activités a acheté un casse-tête à Rome pour les invités de la traversée. Certains croisiéristes l’ont commencé jour 1. Je l’ai aperçu Jour 4 alors que nous sommes allés à la réception (il était tout juste à côté). J’ai tenté de placer quelques morceaux mais c’était un casse-tête très difficile et suivant la conversation qui avait cour autour de l’œuvre de 5000 morceaux, j’ai compris que certains avaient « détruits » le puzzle durant la nuit et qu’ils devaient refaire le « travail ». faut se rappeler qu’on est en vacances….
- Donc un soir j’arrive autour du puzzle et prend 2 morceaux qui me semblent aller à un endroit x. un monsieur m’interpelle. Appelons-le, pour les besoin de la cause, le « gardien » : (les majuscules démontrent un ton de malotru!)
o Gardien : OÙ T’AS PRIS CES MORCEAUX LÀ?
o Moi : juste ici.
o Gardien : REMETS LES MORCEAUX OÙ TU LES AS PRIS!!!!
o Moi : Perdon?
o Gardien : TU AS PRIS DES MORCEAUX QUI ÉTAIENT À LA BONNE PLACE. REMETS LES LÀ OÙ ILS ÉTAIENT!
o Moi : s’ils étaient à la bonne place, ils seraient déjà accrochés à d’autres. Or, ils étaient tout seuls.
o Gardien : MOI JE LE SAIS QU’ILS VONT LÀ!
o Moi (essayant gros gros gros de me contenir et de garder mon calme en talons hauts et robe de soirée (!)), je réplique en français (alors que la conversation avait été en anglais seulement) : VA CHEZ LE BONHOMME AVEC MON PUZZLE! (le ton n’est plus de malotru, mais juste de quelqu’un exaspéré). Et la madame chic a lancé les morceaux de puzzle sur la table et a quitté dignement…..
Sachez que grâce à son leadership et son esprit d’équipe les gens ont fini le puzzle à 4h00am avant d’arriver à Orlando le jour du débarquement et que le Gardien n’était pas là!!!! Bien fait pour lui !!! si on avait travaillé à plus, on l’aurait sûrement fini avant.

- La bibliothèque du bateau possède quand même plusieurs livres français, que j’ai aussi bonifiée. J’ai réussi à lire 5 livres pendant cette croisière, une première. Vous dire comment le tout était relaxant.

Les escales :

On a fait un stop « surprise » au large de Malaga pour faire descendre un passager malade. Un arrêt qui a malheureusement mis fin à une croisière pour certains. Le capitaine nous a tenu au courant tout le long.

Madeira :
- Nous y étains allés en avril et cette fois-ci nous sommes partis en bus et avons été au jardin botanique. Une superbe vue sur le bateau et quelques espèces endémiques à l’île.
- Visite du marché s’impose : achat de gâteau au miel et corbeille à pain en tissu aussi.
- Visite à pied de la ville mais la pluie a un peu gâcher notre plaisir, tellement que nous sommes retournés en taxi au port.
- Ville qui se fait très bien à pied, sinon les tours organisés par les taxis sont très abordables.

St-Marteen : ANTIGUA
- Nous n’y sommes pas allés. Notre capitaine, devant une tempête tropicale qui pointait, a préféré mettre le cap sur Antigua.
- Plage pour plage ça ne nous dérangeait pas vraiment.
- C’était la 1ere fois que le EPIC allait à Antigua. On a même fait le bulletin des nouvelles là-bas. Mais ils étaient prêts à nous recevoir.
- On est allé à la plage la plus près en taxi Dickenson Bay et nous étions à la même plage que le Sandals Antigua. 2 chaises et ombrelles nous ont coûté 15$ raisonnable.
- Peu de magasinage à faire contrairement à St-Marteen. L’homme était content pour son portefeuille….

St-Thomas :
- Étant donné que St-Thomas était notre 1er arrêt américain, nous devions « passer la douane » face à face avec un douanier, fraîchement embaqué sur le bateau pour ce faire. Tout un branle-bas de combat pour y réussir… des codes de couleurs, des heures prédéterminées, etc. nous avions reçu une couleur qui nous aurait permis de rencontrer les douaniers autour de 10h45!!! Afin de contrer le tout, nous avons réservé l’excursion la moins chère qui nous intéressait : plage et shopping! Finalement notre heure de dédouanement a donc été modifiée pour 8h30. Nous y étions à 8h00 et nous sommes passés à 8h45. Mais il a fallu faire un peu la police car tout le monde connaissait quelqu’un en début de file….il a fallu insister que ces personnes soient refouler à l’arrière.
- L’excursion nous amenait à la plage de Megan’s Bay. Il fallait réserver nous-mêmes des chaises et parasols à un prix très prohibitif pour une ½ journée. Mais on l’a quand même fait (mme la princesse a besoin d’une chaise longue et l’Homme a besoin d’un parasol).
- On nous a ramené dans la ville où nous avons fait du shopping. Le portefeuille de l’Homme s’en remet à peine !!!!
- Sans le savoir, nous sommes retournés au bateau par bateau. Nous avons arrêtés au Breakaway de NCL pour débarquer certaines personnes et par la suite nous nous sommes dirigés vers notre bateau à une autre baie. Un beau tour au final. Belle excursion variée et surtout qui nous a permis de sortir rapidement du bateau.

Cape Canaveral (Orlando):
- Débarquement avec un délai de 30 minutes supplémentaires dues aux autorités.
- Plusieurs personnes avaient opté pour le débarquement prioritaire autonome. Pas nous.
- À 8h30 nous étions à l’extérieur. Nous avions une voiture en location avec AVIS et nous avons trouvé l’endroit où la navette devait venir nous chercher….nous et 20 autres personnes, dont certains étaient là depuis 45 minutes…. On a réussi à se faufiler et on était du 3e voyage!!! Rendus chez Avis nous avons attendu 1h15 pour obtenir un véhicule que nous avions déjà réservé. Une honte!!!! Au final, nous avons quitté l’endroit à 11h avec, non pas une voiture intermédiaire telle que demandée, mais bien un SUV Explorer tout cuir et surtout beaucoup trop grand pour nos besoins. On va le prendre! Aucune chance que j’entre à nouveau dans le commerce pour changer quoi que ce soit!!!
- On fera le Space Kennedy Center en toute vitesse et c’est bien parce qu’on c’était dit que cette fois-ci on le ferait mais nous avons définitivement manqué de temps.
- Départ en catastrophe vers l’aéroport de Fort Lauderdale pour un vol de 21h15.
- Sachez que la remise d’un véhicule à l’aéroport de FLL a été la chose la moins douloureuse de ma vie… en 5 minutes tout était fait, valises sorties du coffre comprise.

Retour à Montréal brutal…. Dans la neige…..

Si je pense à autres choses ou si vous avez des questions, je demeure disponible.

Au plaisir,
Vana


Déjà du passé: 06/14/2005: Baltique (Century) - 05/06/2006: Transat Galveston-Rome (Galaxy) - 10/14/2006: Bermudes (Zenith) - 02/10/2007: Caraibes de l'ouest (RCL VOS) - 10/12/2007: Hawaii (San Diego) (Summit) -04/08/2008: Transat Brésil-Portugal (RCL SOTS) - 10/30/2008: Bermudes-Antilles (Constellation) - 04/17/2009: Transat San Juan - Barcelone (Summit) - 10/01/2009: Méditerranée (RCL BOTS) - 03/01/2010: Panama (Journey - Azamara) - 10/31/10 - Transat Rome-FLL (Equinox) - 04/14/11: Sydney - Hawaï (RCL ROTS) - 11/06/2011: Croisière inaugurale Caraibes (Silhouette) - 05/21/2012 Venise & Grèce (Voyager of the seas): ANNULÉE par RCL! - 04/21/2012: Transat - FLL à Southampton (Eclipse) - 09/17/12: Venise à Rome (Silhouette) - 02/17/2013: Asie du sud - Hong Kong à Singapour (Millenium) -09/30/2013: Croisière vinicole: UK - France - Espagne - Portugal (Infinity) - 01/31/2014: Caraïbes du sud: NY - NY (RCL EOTS) - 05/10/2014: Transpacifique - Tokyo à Vancouver (Millennium) - 10/23/2015: Asie - Tokyo à Hong Kong (Millennium) - 10/06/16: Alaska - Vancouver à Vancouver (Infinity) - 25/10/16: Transat 3 continents - Barcelona à FLL (Equinox) - 09/03/17: Am. du Sud (around the Horn) - Valparaiso à Buenos Aires (NCL - Sun) - 3/11/16: Ultimate Caribbean cruise (Reflection) - 7/04/18: Transat Port Canaveral-Barcelone (NCL Epic)

À venir: Pleins de projets en tête... Il ne manque que le OK de mon boss
04/11/18: Transat Barcelone - Port Canaveral (NCL Epic)
Avatar de l’utilisateur
Roxane1
Membre d'honneur
Membre d'honneur
Messages : 600
Enregistré le : mar., 09 févr. 2016, 11:21
Localisation : St-Basile-le-Grand

Re: Transat - NCL EPIC - Novembre 2018

Messagepar Roxane1 » lun., 03 déc. 2018, 12:06

Bonjour Vana,

Beau compte rendu! Merci!

Entre les deux croisières, transatlantique, printemps et automne, il semble que partir de l'Europe est plus reposant que l'inverse. Plusieurs jours en mer sans escales, est-ce un peu ennuyeux ou vous en avez profiter pour relaxer?
Roxane

À venir:
Princess/Regal: Caribbean East/West Adventurer, du 20 janvier au 3 février 2019
Princess/Crown: British Isles, du 29 juin au 11 juillet 2019
Réalisées…
Celebrity/Reflection: Italy & Greek Isles Cruise, du 12 octobre au 22 octobre 2018
Celebrity/Constellation: Adriatic & Italy Cruise, du 27 septembre au 7 octobre 2018
Princess/Sapphire: Land of the Midnight Sun, du 20 juin au 7 juillet 2018
Celebrity/Summit: Lesser Antilles Caribbean, du 2 décembre au 12 décembre 2017
Celebrity/Reflection: Ultimate Caribbean Cruise, du 3 novembre au 17 novembre 2017
Celebbrity/Eclipse: Exotic Southern Caribbean, du 4 février au 19 février 2017
Princess/Royal: Mer Méditerranée, du 7 juillet au 23 juillet 2016
Celebrity/Reflection: Caraïbes de l'Ouest, du 30 janvier au 6 février 2016
Avatar de l’utilisateur
toutou
Modératrice
Modératrice
Messages : 4105
Enregistré le : sam., 27 nov. 2004, 23:29
Localisation : Montréal

Re: Transat - NCL EPIC - Novembre 2018

Messagepar toutou » mar., 04 déc. 2018, 11:55

Super compte rendu Vana,

Le Epic semble encore une fois avoir répondu à vos attentes. Je constate que pour une même compagnie, il y a des choses qui change d'un navire à l'autre, par exemple sur le Bliss nous pouvions réserver à l'avance pour les prestations des "stand up comic". La partie fumeur du c a s i n o est maintenant fermé et ça fait toute une différence pour l'odeur. Peut-être qu'ils vont finir par faire pareil sur le Epic?

J'aime beaucoup l'idée du puzzle pour une traversée mais sans le gardien :lol: Entièrement en accord avec tes autres commentaires et plus particulièrement ceux qui concerne la nourriture.

À quand la prochaine??
Toutou

À venir:
RCI Harmony OTS (Déc.19) Caraibes de l'Ouest


Beaux souvenirs:
NCL Bliss (oct.18), HAL Koningsdam (déc.17), Carnival Vista (nov.16), Regal Princess (déc.15), RCI Quantum OTS (avr.15), Disney Wonder (nov.14), Royal Princess (oct.14), Carnival Breeze (fév.14), NCL Epic (oct.13), Carnival Breeze (mars. 13 & juin.13), Caribbean Princess (nov.12), Celebrity Eclipse (oct. 11), Emerald Princess (déc.10), NCL Epic (nov. 10), RCI Serenade OTS (avr. 10), NCL Jewel (oct. 09), Celebrity Galaxy (jan. 09), Crown Princess (oct. 08 ), NCL Dawn (avr. 08 ), RCI Serenade OTS (oct. 07), Caribbean Princess (avr. 07), Crown Princess (nov. 06) back-to-back, RCI Jewel OTS (nov. 05), Celebrity Century (juin. 04), Holland Oosterdam (jan. 04), Celebrity Constellation (jan. 03), Celebrity Infinity (déc. 01), Celebrity Millenium (jan. 01), Celebrity Century (déc. 98 ), RCI Majesty OTS (nov. 96 )
Avatar de l’utilisateur
Vana
Modératrice
Modératrice
Messages : 756
Enregistré le : dim., 17 déc. 2006, 22:32

Re: Transat - NCL EPIC - Novembre 2018

Messagepar Vana » mar., 04 déc. 2018, 21:08

@ Roxane: je pense que je serai capable de ne faire que des jours en mer, sans escale. Et je crois ne pas être la seule comme ça. Quand nous sommes enfin arrivés à Antigua après la traversée le directeur des activités répétait que nous pouvions débarquer. Personne ne semblait pressé! 9 jours en mer pour moi était un pur délice car aucune obligation...

@ Toutou: le directeur de l'hôtel nous a dit que le EPIC se ferait refaire une beauté en 2020. A suivre. Pour la prochaine....encore plusieurs journées en mer de prévues: canal de Suez de Abu Dhabi à Rome sur le Constellation de Celebrity, en avril. c'est comme si on faisait une alternance X vs NCL.

Au plaisir,
Vana


Déjà du passé: 06/14/2005: Baltique (Century) - 05/06/2006: Transat Galveston-Rome (Galaxy) - 10/14/2006: Bermudes (Zenith) - 02/10/2007: Caraibes de l'ouest (RCL VOS) - 10/12/2007: Hawaii (San Diego) (Summit) -04/08/2008: Transat Brésil-Portugal (RCL SOTS) - 10/30/2008: Bermudes-Antilles (Constellation) - 04/17/2009: Transat San Juan - Barcelone (Summit) - 10/01/2009: Méditerranée (RCL BOTS) - 03/01/2010: Panama (Journey - Azamara) - 10/31/10 - Transat Rome-FLL (Equinox) - 04/14/11: Sydney - Hawaï (RCL ROTS) - 11/06/2011: Croisière inaugurale Caraibes (Silhouette) - 05/21/2012 Venise & Grèce (Voyager of the seas): ANNULÉE par RCL! - 04/21/2012: Transat - FLL à Southampton (Eclipse) - 09/17/12: Venise à Rome (Silhouette) - 02/17/2013: Asie du sud - Hong Kong à Singapour (Millenium) -09/30/2013: Croisière vinicole: UK - France - Espagne - Portugal (Infinity) - 01/31/2014: Caraïbes du sud: NY - NY (RCL EOTS) - 05/10/2014: Transpacifique - Tokyo à Vancouver (Millennium) - 10/23/2015: Asie - Tokyo à Hong Kong (Millennium) - 10/06/16: Alaska - Vancouver à Vancouver (Infinity) - 25/10/16: Transat 3 continents - Barcelona à FLL (Equinox) - 09/03/17: Am. du Sud (around the Horn) - Valparaiso à Buenos Aires (NCL - Sun) - 3/11/16: Ultimate Caribbean cruise (Reflection) - 7/04/18: Transat Port Canaveral-Barcelone (NCL Epic)

À venir: Pleins de projets en tête... Il ne manque que le OK de mon boss
04/11/18: Transat Barcelone - Port Canaveral (NCL Epic)
Astrolabe
Membre d'honneur
Membre d'honneur
Messages : 4756
Enregistré le : sam., 21 sept. 2013, 15:43
Localisation : Montreal

Re: Transat - NCL EPIC - Novembre 2018

Messagepar Astrolabe » mar., 04 déc. 2018, 22:14

Bonsoir Vana

Toujours tres agreables de lire un CR ou le voyage/croisiere fut une reussite. Merci de partaget ces informations.

Pour discussion- jours en mer sans escales? Pour ma parts se sont les plus belles journees. Parcontre il faut un navire qui offre un nombre de services et activites pour pas que les passagers trouve le temps long. Voila pourquois c'est le fun d'avoir une bibliotque abord avec bon choix de livres. Ensuite des trucs comme demonstration culinaires, cinema, cours informatique avec Ordi, etc........
Pour nous bien on est pas rushe le matin, nous allons prendre le petit dejeuner a la salle a manger, et de suite, puis la journee se passe tres bien, on regarde la mer, on va boire un verre, bref la vie est belle.
Astrolabe :sailor:
Gin
Membre débutant
Membre débutant
Messages : 8
Enregistré le : mer., 21 nov. 2018, 15:44

Re: Transat - NCL EPIC - Novembre 2018

Messagepar Gin » ven., 14 déc. 2018, 14:30

Merci pour ce beau résumé. J’étais craintive de passer 7 jours en mer, c’était cette année, notre 3e transatlantique et nous ne voyons pas le temps passer.

Retourner vers « Comptes rendus »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 0 invité